Der kopfsteingepflasterte Fußgängerbereich in der Rue Daguerre ǀ © Paris Kontrast

Rue Daguerre: loin des feux de la rampe

Publié le 12/02/2013 par piahoelz

Dieser Artikel ist auch verfügbar in: Allemand

La rue Daguerre, dans le 14e arrondissement de Paris, au sud de la capitale, n’est pas très connue des étrangers, sauf de certains élèves allemands qui ont appris la langue française et le mode de vie des Français à travers la description d’une famille habitant cette rue, dans leur manuel scolaire „Découvertes“ (Klett-Verlag).



style="display:inline-block;float: right; margin: 0px 0px 0px 10px;width:300px;height:250px"
data-ad-client="ca-pub-5902659858097851"
data-ad-slot="9336336309">

Un petit morceau de province française

Un Montmartrois a dit un jour que le quartier de la Rue Daguerre lui rappelait Montmartre, en plus plat et sans touristes. Dans la Rue Daguerre règne effectivement un air de campagne, exactement comme sur la célèbre „Butte“. C’est comme ça qu’on s’imagine la province française: la vie très animée dans les rues, les cris des marchands qui proposent leurs produits à la vente, les odeurs de fromage, les crustacés encore vivants qui s’offrent sur les étalages… C’est surtout dans la zone piétonne pavée, près de la station de métro Denfert-Rochereau, que s’alignent les boutiques de fruits et légumes, les poissonneries, les boucheries, marchands de vins, crèmeries, cafés et restaurants. Ici, ça grouille de passants pressés, de clients qui se bousculent, de gens qui achètent des fleurs, qui s’installent dans les cafés …

Fromagerie dans la rue Daguerre ǀ © Paris KontrastBoutique de fruits et légumes dans la rue Daguerre ǀ © Paris Kontrast

Atmosphère détendue et tranquille

Les habitants se connaissent presque tous. On se rencontre par hasard dans la rue et on se parle de la pluie et du beau temps, ou bien on refait le monde. L’atmosphère est plus détendue et plus tranquille que dans les quartiers touristiques. Mais d’après un habitant, la rue a pourtant beaucoup changé. Par exemple, il y a 15 ans, il y avait un petit marché couvert, qui ressemblait un peu à celui des Enfants-Rouges dans le 3e arrondissement, et qui a malheureusement disparu.

La rue Daguerre: une rue animée dans le 14eme arrondissement à Paris ǀ © Pia Hölz

Achats

Dans cette rue qui doit son nom au célèbre pionnier de la photographie Louis Daguerre (1787–1851), il n’y a encore aucun magasin appartenant à une chaîne. On y trouve en revanche des magasins très spécialisés, comme par exemple un vendeur d’accordéons qui est installé là depuis 1944. Ou bien la librairie „Alias“, une vraie caverne d’Ali-Baba, remplie à craquer de livres d’art.

La librairie „Alias“ dans la rue Boulard ǀ © Pia Hölz

Un nid d’artistes

Depuis toujours, la Rue Daguerre et les rues voisines ont attiré de nombreux artistes, comme un aimant. L’atelier du sculpteur français César se trouve dans la Rue Roger, qui traverse la Rue Daguerre à angle droit. Le peintre allemand Hans Hartung avait installé son premier atelier parisien au numéro 19 de la Rue Daguerre. Aujourd’hui encore, de nombreux artistes et intellectuels habitent ici. L’artiste la plus célèbre est sans nul doute la réalisatrice Agnès Varda. Elle a signé entre autres les mises en scène de „Cléo de 5 à 7″ (1962), „Sans toit ni loi“ (1985), „Les Glaneurs et la Glaneuse“ (2000) ainsi que „Les Plages d’Agnès“ (2008). Avec un peu de chance, on peut rencontrer dans la rue cette femme de 84 ans, avec une extraordinaire coiffure de punk (elle avait un jour une queue de cheval rouge), ou bien on peut l’apercevoir lorsqu’elle travaille, à travers les grandes vitres de son atelier, au numéro 83 de la Rue Daguerre.

Restaurants

Traditionnel, moderne ou plutôt exotique? Les gourmets ont l’embarras du choix. La Rue Daguerre propose un grand nombre de restaurants de toutes sortes, qui, en comparaison d’autres quartiers, sont assez avantageux.

Da Enzo

Dans le minuscule restaurant italien „Da Enzo“, on peut déguster des pâtes et des pizzas délicieuses, d’après ce qu’en disent les gens du quartier.

Chez Papa

„Chez Papa“, on trouve des spécialités françaises du Sud-Ouest, du magret de canard ou du cassoulet. Un petit conseil: essayez la „Salade Boyarde“ avec des pommes de terre sautées, du jambon cru, un oeuf au plat, du fromage et des tomates. Cette cuisine consistante et riche est à conseiller surtout par temps froid.

"Chez Papa" ǀ © Pia Hölz

Restaurant de la Réunion

Le service du restaurant de la Réunion est particulièrement accueillant et sympathique. A la carte figurent des plats créoles traditionnels comme les samosas, le boudin créole, le rougail de morue et les bananes flambées. Avec ces plats, on prend des boissons très alcoolisées comme le punch et le rhum, qui vous apportent bonne humeur et détente jusque tard dans la nuit.

Restaurant de la Réunion ǀ © Pia Hölz

Zango

Le Zango se définit comme un « restaurant de voyage »: on peut y feuilleter des guides de voyage des pays du monde entier. Des expositions de photos et des concerts y sont organisés. La carte offre un grand choix de mezzés et des „Assiettes des explorateurs“, baptisées „Marco Polo“ ou „La Pérouse“, du nom du célèbre explorateur français du Pacifique.

Sortir

Dans le local du „au24Bis », on peut écouter les jeunes talents de la musique française dans un cadre très intime.

Aux environs

Lion de Belfort

Le Lion de Belfort, qui trône au centre de la Place Denfert-Rochereau, surveille l’animation tourbillonnante de la Rue Daguerre. Il s’agit de la réplique d’une statue en bronze du sculpteur français Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1905), dont l’atelier se trouvait dans le 14e Arrondissement. Il a créé l’original de cette statue en souvenir du colonel Denfert-Rochereau, qui a remporté Belfort contre les Prusses pendant la guerre de 1870-71.

Lion de Belfort ǀ © Pia Hölz

Les Catacombes

La Rue Daguerre n’est pas encore très touristique. Pourtant, de plus en plus de visiteurs affluent ici, en particulier parce que les Catacombes sont maintenant ouvertes tous les jours. Les Catacombes et le Cimetière Montparnasse sont les deux principales curiosités de ce quartier. Entre la fin du 18e siècle et le milieu du 19e, les dépouilles d’environ six millions de Parisiens ont été ensevelies dans les anciennes carrières souterraines de Paris.

Cimetière Montparnasse

Le Cimetière Montparnasse accueille les tombes de nombreux personnages célèbres comme Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Samuel Beckett et Serge Gainsbourg. Choisissez un banc dans le grand labyrinthe des tombes et profitez ici, par beau temps, du calme, loin de la frénésie et du vacarme de la ville environnante. C’est un vrai îlot de paix. Petit conseil: prenez le banc qui se trouve tout à côté de la tombe du réalisateur Jacques Demy, le mari décédé d’Agnès Varda. D’après ce qu’on dit, c’est Agnès Varda elle-même qui l’a fait installer à cet endroit.

Cimetière Montparnasse ǀ © Pia Hölz

Sur les traces de Simone de Beauvoir

De 1955 à 1986, l’écrivain Simone de Beauvoir a habité au numéro 11 bis de la Rue Victor Schoelcher. De l’automne 1937 à septembre 1939, Simone de Beauvoir a loué pour elle et Sartre une chambre à l’hôtel Mistral; au 24 de la Rue Cels.

Informations pratiques

Métro: Denfert-Rochereau (4, 6 et RER B)
Adresses

Paris Accordéon
80, Rue Daguerre
75014 Paris
Website

Librairie Alias
21, Rue Boulard
75014 Paris

Da Enzo
72, Rue Daguerre
75014 Paris
Tel.: 00 33 (0)1 43 21 66 66
Website

Chez Papa
6, Rue Gassendi
75014 Paris
Tel.: 0033 (0)1 43 22 41 19
Website

Restaurant de la Réunion
96, Rue Daguerre
75014 Paris
Tel.: 0033 (0)1 42 18 48 70
Website

Zango
58, Rue Daguerre
75014 Paris
Tel.: 00 33 (0)1 43 20 21 59
Website

„au24Bis“
24 bis Rue Gassendi
75014 Paris
Website
Environs

Catacombes
1, Avenue du Colonel Henri Roi-Tanguy
Métro et RER B: Denfert-Rochereau
Website

Cimetière Montparnasse
3, Boulevard Edgar Quinet
75014 Paris
Tel.: 0033 (0)1 44 10 86 50
Ouverture: du 16 mars au 5 novembre: 8h00-18h00
du 6 novembre au 15 mars: 8h00-17h30
Samedi: ouverture à 8h30; dimanche et fêtes: ouverture à 9h00

Traduit de l’allemand au français par Thérèse Hilbold, journaliste.


Download Artikel als PDF

Copyright © 2017