Le Cavalier Bleu ǀ © Paris Kontrast

Les cafés parisiens, lieux de la sociabilité de la capitale

Publié le 27/03/2013 par piahoelz

Dieser Artikel ist auch verfügbar in: Allemand

Les cafés de Paris sont les lieux de la sociabilité parisienne par excellence. Avec leur décoration Belle Epoque et leurs serveurs si typiques, ils font partie intégrante de Paris tout comme la Tour Eiffel. Qu’on soit un Parisien ou un touriste, il est inimaginable de ne pas passer quelques heures dans l’un de ces cafés, aussi nombreux dans la capitale que le sable à la mer.

A Paris, on va au café pour rencontrer des amis, pour voir et être vu, pour fuir l’exiguïté de son appartement, pour rêver, pour observer les passants qui défilent, pour lire le journal, pour travailler, pour manger un morceau à midi, pour prendre un apéro avec les copains après le travail…

Les terrasses des cafés sont fréquentées surtout par les jeunes Parisiens qui, tout en buvant un café et en fumant une cigarette, discutent avec animation, sans faire attention à ce qui se passe alentour. A côté d’eux, sont assis des touristes exténués par leurs visites parisiennes, sans doute un couple d’amoureux, qui regardent sans mot dire les passants marchant d’un pas pressé, à deux pas de leur table.  Au bar se mélangent toutes les couches sociales : les ouvriers buveurs de bière, en habits de travail maculés, côtoient des dames élégantes qui prennent un café. Et bien sûr, on y trouve le serveur parisien : visage typé, impatient, exagérément amical ou bien mal luné, arrogant ou stressé, mais qui vaut toujours le spectacle !

Bon à savoir

Le prix du café se divise en trois catégories : un café au comptoir coûte environ 1,10€, il vaut 2€ en salle et 2,30€ en terrasse. Si on commande un café, on obtient un petit expresso très fort, et pas du tout un café comme ceux qui sont servis habituellement en Allemagne.

Traduit de l’allemand par Thérèse Hilbold, journaliste.

Download Artikel als PDF

Copyright © 2017