Restaurant kurde Urfa Dürüm ǀ © Paris Kontrast

La Rue du Faubourg Saint-Denis

Publié le 12/02/2013 par piahoelz

Dieser Artikel ist auch verfügbar in: Allemand

Après le reportage de Paris Kontrast sur le quartier des Tamoules au nord de la Rue du Faubourg Saint-Denis (voir l’article « La Petite Inde »), nous allons aujourd’hui à la découverte de la partie sud de cette rue cosmopolite, près de la Porte Saint-Denis, où se côtoient des Turcs, des Indiens, des Pakistanais musulmans, des Africains et des Bobos (bourgeois-bohémiens).



style="display:inline-block;float: right; margin: 0px 0px 0px 10px;width:300px;height:250px"
data-ad-client="ca-pub-5902659858097851"
data-ad-slot="9336336309">

Un lieu d’immigration par excellence
La Rue du Faubourg Saint-Denis est depuis toujours un lieu d’immigration. Dès la deuxième moitié du 19e siècle, s’y installèrent les premiers réfugiés juifs ashkénazes venus d’Europe de l’Est. Dans les années 1970 arrivèrent ensuite les immigrants turcs, indiens et pakistanais, entre autres. Alors que les Tamoules d’origine sri-lankaise s’installaient au nord de la Rue du Faubourg Saint-Denis, près de la station de métro La Chapelle, les Turcs et les Pakistanais musulmans élisaient domicile au sud de la rue, près des Passages Brady et Prado. Mais la présence de la communauté africaine, qui exploite un grand nombre de boutiques de cosmétique et de salons de coiffure dans les environs du Boulevard de Strasbourg, est bien visible aussi.

Une des rues les plus cosmopolites et les plus populaires de Paris
La Rue du Faubourg Saint-Denis est l’une des plus populaires de Paris. Elle regorge de barbiers indiens et pakistanais, de coiffeurs africains, de restaurants turcs, de magasins de CD et de vidéos aux affiches colorées et de cafés d’où s’échappent des musiques du monde entier et les fumets exotiques les plus divers. Au milieu d’une activité si bariolée, pas étonnant qu’on trouve dans ce quartier l’un des clubs de jazz les plus renommés de Paris: « Le New Morning ». Parmi les musiciens les plus légendaires qui se sont produits ici figurent Nina Simone, Stan Getz, Chet Baker et Archie Chep.

Scène de vie, Rue du Faubourg Saint-Denis ǀ © Paris KontrastBoucherie Rue du Faubourg Saint-Denis ǀ © Paris Kontrast

La communauté turque
Les immigrés indiens et pakistanais partagent cette rue animée avec une importante communauté turque. Dans beaucoup de restaurants turcs, on peut manger des pizzas turques bonnes et pas chères avec des ressortissants turcs et des gens du voisinage, par exemple à la Pizza Grill Istanbul. De délicieux sandwichs kurdes sont servis sur de petites tables en bois traditionnelles chez Urfa Dürüm. Avec ça, on vous conseille de boire un verre d’Ayran, une boisson salée et rafraîchissante à base de yaourt.

Boboland
Le quartier connaît une certaine « boboïsation » depuis quelques années. Il se transforme de quartier populaire en « quartier In ». Quand il fait beau, une foule de trentenaires « tendance » se presse à la terrasse du café Chez Jeannette, un établissement vieillot des années 1950. Les traiteurs et les épiceries fines, très chères, comme par exemple Julhès & Ronalba, Maison de Gastronomie ou Terra Corsa, poussent comme des champignons.

Le quartier des Passages
A partir de la Rue du Faubourg Saint-Denis, on a accès à de nombreux passages. En plus des Passages Brady et du Prado déjà évoqués (voir l’article « La petite Inde »), on peut découvrir le Passage de l’industrie, où se trouvent des grossistes de produits pour coiffeurs. Ou le Passage Reilhac, où une surprise attend le promeneur curieux: une statue de femme qui porte un vase sur sa tête et une fontaine avec la statue d’un jeune garçon qui tient une cruche d’eau, deux oeuvres qui contrastent avec leur discret environnement. Le Passage des Petites-Écuries tient son nom du fait qu’au 18e siècle, les écuries royales se trouvaient dans la Cour des Petites-Écuries toute proche. D’agréables petits cafés vous y invitent en outre à vous extraire du tohu-bohu de la Rue du Faubourg Saint-Denis.

La Brasserie Flo et la Brasserie Julien
C’est dans le Passage des Petites-Écuries qu’a été ouvert le premier restaurant du célèbre Groupe des Brasseries FLO. La carte présente des plats de la cuisine française traditionnelle avec des touches modernes: un steack de thon avec du poivre de Sichuan, ou bien un steack de cabillaud avec une croûte au basilic. On retourne dans la Rue du Faubourg Saint-Denis où on trouve un peu plus loin la légendaire Brasserie Chez Julien, consacrée monument historique en raison de sa décoration Jugendstil. L’actrice Sarah Bernhardt fut, dit-on, l’une des célébrités qui fréquenta ce restaurant.

Brasserie Julien ǀ © Paris KontrastBrasserie Flo ǀ © Paris KontrastPour finir, cela vaut la peine de jeter un coup d’oeil à la Porte Saint-Denis. Ce gigantesque arc de triomphe, au carrefour de la Rue Saint-Denis, de la Rue du Faubourg Saint-Denis et des Grands-Boulevards, rappelle que la Rue du Faubourg Saint-Denis fut autrefois une artère élégante empruntée par les rois lorsqu’ils se rendaient à Paris.

Porte Saint-Denis ǀ © Paris Kontrast

Adresses:

Urfa Dürüm: 56, rue du Fg Saint-Denis
Pizza Grill Istanbul: 66, rue du Fg Saint-Denis
Brasserie Julien: 16, rue du Fg Saint-Denis
Julhès & Ronalba: 58/60, rue du Fg Saint-Denis
Chez Jeannette: 47, rue du Fg Saint-Denis
Terra Corsa: 61 bis, rue du Fg Saint-Denis
Passage de l’industrie: 42, rue du Fg Saint-Denis
Passage Reilhac: 54, rue du Faubourg Saint-Martin
Passage des Petites-Écuries: 61, rue du Fg Saint-Denis
Brasserie FLO: 7, cour des Petites-Écuries
Brasserie Julien: 16, rue du Faubourg Saint-Denis
New Morning: 7 & 9 rue des Petites-Écuries

Traduit de l’allemand au français par Thérèse Hilbold, journaliste.

Download Artikel als PDF

Copyright © 2017