Un poisson coloré dans la Boutique du Cerf-volant ǀ © Thérèse Hilbold

La Maison du Cerf-Volant : une boutique unique à Paris

Publié le 13/02/2013 par theresehilbold

Dieser Artikel ist auch verfügbar in: Allemand

La Maison du Cerf-Volant, c’est la seule boutique spécialisée en cerfs-volants de tout Paris et de la région parisienne : un petit magasin situé dans le 12e arrondissement, non loin du faubourg Saint-Antoine, qui a été fondé par son propriétaire actuel, Gérard Clément, en 1990.

Gérard Clément, est une personnalité. Vice-président de la fédération internationale de cerf-volant, il possède une collection rare de plus de 500 pièces et de nombreux documents originaux, constituée depuis plus de 20 ans. Il est l’auteur de plusieurs livres sur ce sujet et parcourt le monde, de festivals en festivals, pour enrichir sa collection et transmettre sa passion, avec des ateliers didactiques.

L’un des cerfs-volants préférés de sa collection, a-t-il confié, c’est une petite abeille japonaise, qui « bourdonne » dans le vent, grâce à l’arc sonore dont elle est équipée. Son armature est faite de bambous anciens et noircis par la fumée, provenant d’une ferme japonaise. « Mais ne me demandez pas de choisir celui que je préfère : c’est comme si vous choisissiez entre vos enfants : impossible ! »

On ne pourra pas voir de pièces rares et précieuses dans le petit magasin de la rue de Prague, mais Gérard Clément les montre volontiers dans des expositions, comme à la Bibliothèque Forney, à Paris, en 2009, ou au Musée du Louvre en octobre 2011, (« Le bestiaire chinois au Louvre »).

C’est à lui aussi qu’on a fait appel pour construire et animer des cerfs-volants dans des films comme « Les Cerfs-volants » de Romain Gary, une histoire de la dernière Guerre mondiale où les cerfs-volants symbolisent la paix et la liberté.

Et il ne ménage pas non plus ses efforts pour organiser chaque année à Pâques les Rencontres internationales de cerf-volant (RICV) de Berck-sur-mer, l’un des plus grands festivals du monde qui attire chaque année plusieurs centaines de milliers de visiteurs. Ces rencontres, qui ont lieu depuis 1987, sont le théâtre de shows et de compétitions, et tous les deux ans s’y déroulent des championnats du monde de cerf-volant en ligne par équipe (cervoling), qui attirent les meilleures équipes de nombreux pays.

Cerfs-volants pour tous les âges

Retour à la boutique de la rue de Prague, qui est axée sur le sport et les enfants.
On peut y trouver toutes les espèces possibles de cerfs-volants pour tous les âges, à partir de 3 ans, jusqu’aux modèles les plus perfectionnés, pilotables, monofil ou à 2 ou 4 fils, des cerfs-volants pour débutants ou pour les experts les plus virtuoses…

On peut aussi rêver devant les divers modèles d’ailes de traction, chars à cerfs-volants et boomerangs. Mais on peut aussi y trouver des modèles de Monster, Predator et Psycho : des « mountainboards » pour se faire peur en montagne !

La boutique fournit toute sorte de conseils à ses clients : on peut y apprendre comment faire voler les engins et à comprendre le vent, l’anatomie d’un cerf-volant, les techniques de vol, les trajectoires, l’art de l’atterrissage en douceur.

On y trouve tout le matériel nécessaire pour réparer ou construire soi-même son cerf-volant : de la fibre de verre ou du carbone pour confectionner les armatures – le bambou n’est plus utilisé-, des toiles spéciales de toutes les couleurs qui peuvent aussi servir à des designers, des fils…

On peut aussi y faire commande de modèles spéciaux, notamment pour en faire des objets publicitaires : les sociétés Hermès, Petit-Bâteau, Bon Marché notamment ont eu recours à la Maison du cerf-volant pour faire leur publicité sur des cerfs-volants, dans la tradition des chocolatiers, confiseurs ou des grands magasins comme La Belle Jardinière qui ont naguère utilisé cette image sécurisante et fédératrice pour faire leur « réclame ».

On peut enfin s’y documenter sur l’art et les traditions du cerf-volant, dont l’origine remonte à au moins 1750 ans avant Jésus-Christ en Asie, et notamment en Chine, berceau probable mais peut-être pas unique de cet objet mythique, « messager du ciel ».

Le cerf-volant, « exemple de l’extériorisation de l’âme humaine » selon Gérard Clément, est traditionnellement à la fois un jeu, un sport, un art et/ou un objet de guerre (espion, arme offensive, l’ancêtre du drone).

Mais aujourd’hui, il fait aussi l’objet des études les plus poussées pour alléger les coûts dans le transport et la navigation, à une époque où les carburants sont de plus en plus chers. Dans cet esprit, on travaille en Allemagne sur un système de voile avec armature qui pourra voler à une attitude entre 100 et 300 mètres, tandis qu’à Marseille, le navigateur Yves Parlier va tester en grandeur-nature en 2014, un projet sur un porte-conteneurs dont la traction devrait être assurée à 20% par un cerf-volant à caisson …

PRATIQUE :

- La Maison du Cerf-Volant, 7 rue de Prague, 75012 PARIS
tel. : 01 44 68 00 75
Ouverture : du mardi au samedi, de 11h00 à 19h00
Site Internet : www.lamaisonducerfvolant.com

- Site officiel des Rencontres internationales de cerfs-volants (RICV) de Berck-sur-Mer : www.cerf-volant-berck.com

- Un livre : « Cerfs-volants : Un ciel, un monde », par Gérard Clément, Editions La Maison du Cerf-volant, 48 pages
Download Artikel als PDF

Copyright © 2017